NEON
NEON 8C11
NEW WAVE
NEW WAVE 8C12
NIGHT CALL
NIGHT CALL 8C13

CONCEPT FUTURIST

Inspirées par l’Art Minimal, les FUTURIST cultivent une certaine nostalgie du futur et réinventent l’espace-temps, à coups de jeux d’écriture, de dialogue entre opacité et transparence.

Les couleurs vives, très vives, créent des contrastes marqués, réminiscences des installations lumineuses de Dan Flavin, où le néon et le fluo règnent. La lumière devient peinture, se substituant à la matière une fois disposée dans l’espace. Les structures géométriques et les lignes répétitives se retrouvent dans les motifs au laser des montures. Sur les fins de branches, des cibles-vortex promettent de nous transporter vers des destinations secrètes.

Il y a du spectaculaire dans ce concept. On pense aux mises en scènes de Bob Wilson, à ses collaborations avec le compositeur Philip Glass, mais on n’échappe pas aux références cybernétiques cultivées par la génération Daft Punk, période Tron. A nous les parcours multi-dimensionnés qui se déploient dans un infini stromboscopique, avec Kavinsky en bande-son.

Les reliefs, les biseaux, les motifs répétés, interrompus, les éclats de lumière… Autant d’éléments qui contribuent à construire et déconstruire l’espace. La lunette devient objet qui devient sculpture qui devient opus électronique.

Si Giorgio Moroder passait la bague au doigt de Kraftwerk dans une cathédrale virtuelle éclairés par les rayons d’un soleil vert s’infiltrant à travers les vitraux pixelisés dans un remake de Enter The Void en 2035, leurs enfants seraient FUTURIST.