DOHERTY
DOHERTY 1736
DONOVAN
DONOVAN 1741
DRAKE
DRAKE 1738
DYLAN
DYLAN 1739
UNITED, Anne & Valentin

Raffinement, élégance, affirmation de soi… Les règles de ce club, plus Chicago que New York, sont tacites, certes, mais elles convergent toutes vers l’envie d’échanger, de collaborer, de découvrir le monde. Rétro point trop n’en faut, revisité avec des angles très marqués, et un travail sur les épaisseurs remarquable, les CLUB ont des branches en reliefs qui se finissent avec une amplitude inattendue.

Les volumes soulignés et architecturaux sont clairement délimités, et s’inspirent des créations de Franck Lloyd Wright, aux facettes affirmées.

Un peu dark, un peu rock version songwriter politique, le concept CLUB a des réminiscences de la Beat Generation. Les montures sont iconiques sans démesure, littéraires sans lyrisme, et confèrent à leurs porteurs une allure pointue et intelligente.

On pense à Kerouac, évidemment, au Dylan des débuts, et aux voix des années 60 qui alliaient underground et poésie à l’exploration des grands espaces intérieurs et extérieurs, propres aux grands esprits.

De l’intimité, de l’aventure, de la subtilité. Et beaucoup d’inspiration.