RAW 1
RAW1 20A14
RAW 2
RAW2 20A18
RAW 3
RAW3 20A16
RAW 4
RAW4 20A15

CONCEPT BRUTALISM

L’envie d’art et de matière, d’objets sobres et concrets, de lunettes ramenées à leurs lignes essentielles… c’est tout cela qui a donné naissance au concept Brutalism. Tout cela, et Carlos Scarpa, aussi, et le brutalisme, évidemment, ce mouvement architectural des années 50- 60, lui-même inspiré par l’immense Le Corbusier.

Le concept Brutalism est le fruit de notre fascination pour l’expression du travail de la machine, à l’oeuvre derrière la main de l’homme. Comme des works in progress absolument aboutis, les modèles de ce concept voyagent à travers la matière et les combinaisons chromatiques.

L’ouvrage porte sur les épaisseurs, les masses, les volumes, dans de jeux d’assemblage par collage. Brutes d’usinage, ces montures mettent en valeur les traces de la machine. Stries, rayures, rainures, semi-mati – té, aspect griffé dû au fraisage, reliefs des niveaux. Autant de marques qui servent le concept et attestent de l’érosion de la matière révélée au fil du process.

En remplaçant, en détournant, voire en annulant certaines étapes de fabrication, on a contourné les intentions initiales de la machine pour révéler de nouvelles surfaces et un aspect brut, voire primitif, du prototype dans sa version élaborée. Très sophistiquées, ultra-taillées, sculptées, les lunettes affichent des volumes radicaux et des arêtes ap – parentes et volontaires. Si ces objets revendiquent leur entité, assument leur matière, notre savoir-faire, lui, permet de les rendre confortables. Le brut est travaillé, sophistiqué. Les faces, pont et tenons affichent leurs couleurs. Les branches sont tricolores, les spatules bicolores…

Ces montures, pensées pour les hommes, savent aussi accessoiriser une silhouette androgyne.