LABYRINTHE I
LABYRINTHE1 9C25
LABYRINTHE II
LABYRINTHE2 9C26
LABYRINTHE III
LABYRINTHE3 9C24

EDITION II

Le second volet de nos éditions limitées prend racine dans le croisement de lignes, dans la création de chemins sinueux dont les épaisseurs sont créées grâce à la découpe chimique de métal et d’acétate. Certaines parties sont aérés, donnent l’impression de respirer, et d’autres sont plus opaques.

C’est la tradition des labyrinthes qui inspire ces ensembles de lignes complexes. Des dessins comme des jardins nés du contournement d’obstacles, des modèles initiatiques, rares en quantité, rares dans leur conception.

Trois formes élémentaires, dans ce concept, jouent avec trois couleurs par forme. L’idée est de privilégier le travail sur la ligne, donc, pour laisser la place aux jeux de présence et de transparences, et permettre aux couleurs de s’exprimer pleinement.

Le métal est partiellement peint pour permettre des liaisons fluides et définir les ruptures.

Le dédale ainsi construit permet de laisser libre cours au dessin qui prend le contrôle sur la matière tout en jouant avec toutes les contraintes. Les Editions II sont le résultat des expériences menées en Studio par nos designers afin de restituer les couleurs en transparence, de manière prononcée. Ces montures permettent de pousser les limites et de tester la cohérence des recherches en matière de découpes et de chromies, et d’aller plus loin encore dans l’utilisation d’une double-barre architecturée, intégrée au dessin-même de la monture, plus fine que le pont lui-même.

Au centre du labyrinthe, il y a l’oeil. Ce sont des modèles de collection, des modèles forts et ultra-expressifs. Les branches finissent par un insert métallique gravé, mis sous résine.

Pour enrichir ce second volet des Editions, proposées en nombre très limité, Anne&Valentin a aussi joint, à chacun des modèles, une version solaire qui dévoile un autre langage et permet aux pleins et aux déliés de l’objet d’exister dans toute leur démesure.